jeudi 12 octobre 2017

Brèche de Tuquerouye

Une journée qui s' annonce magnifique, et une rando qui va l' être aussi !!!!

Je vais jouer la guide pour mi guapito et l' emmener découvrir la brèche et le refuge de Tuquerouye, le lac glacé et jusqu' au balcon de Piñeta....

1250 D+  - quasi 20 kms - 4h jusqu' au balcon de Piñeta et 3h15 de descente...

Départ ce matin du barrage des Gloriettes




Notre destination est tout au fond de ce cirque...en face !!!


Plus de la moitié de la randonnée se fait en étant dans le cirque d' Estaubé et donc, il y a quelques kilomètres pour s' échauffer et vu la température ce matin, ça caille !!!
En plus, ya du vent qui vient du fond du cirque !!!


Nous sommes bien dans le Parc Nationale des Pyrénées...pas de doute


Je crois que mi guapito est très heureux à l' idée de faire "enfin" Tuquerouye, depuis le temps qu' il veut que je l' emmène là-haut ;-))


Le soleil est là, mais on devra attendre encore un peu...


En se retournant...


Ce "lever" de soleil dans le cirque est grandiose...


Le Borne de Tuquerouye est au centre de la photo et en plein soleil...



Un champ de côtelettes...;-)))


Allé...viens...c' est pas l' heure de leur proposer un barbecue ;-)))


A droite direction les Hourquettes d' Alans...une autre fois !!


La Borne de Tuquerouye au centre de la photo encore, pas trop visible à cause de la brume...


On se rapproche...


A partir de là, on attaque les choses sérieuses...



La vue derrière nous est splendide...


Mais nous arrivons au pied de la Borne...visible depuis le barrage des Gloriettes...


Au loin, le Port de Pinède...


Et en zoomant, on aperçoit une pierre en équilibre...j' y vois une forme de cœur ;-))


Toi aussi tu la vois ?


Nous arrivons à une sorte de petit col....



Nous allons trouver pas mal de fossiles d' huitres, de moules et autres crustacés...
Pffff...quand on pense que tout ça était au fond de l' eau et que maintenant ça se retrouve à plus de 2400 mètres ici....!!!


Un dernier coup d' œil vers la vallée d' Estaubé...


Et voici LE couloir de Tuquerouye et tout en haut le refuge tant convoité...


Et à partir de maintenant, concentration maximale car la pente est super raide et le terrain est très glissant...


Une pente qui atteint 45 degrés par endroits...dixit les topos de randonnée...


Alors les mains sont parfois nécessaires
(Pour la petite anecdote, sur le chemin du retour, nous croiserons trois espagnols dont un avec un bras plâtré !!!!!!!!!)



Le refuge de Tuquerouye 2666 mètres est en vue mais la pente est encore super raide...


Tu as raison...tu peux être fier de toi...je sais que tu es sorti de ta zone de confort comme le dirai Mike Horn ;-)))


Et voilà le couloir...


Hommage à Monsieur Louis ROBACH, grand voyageur, montagnard, photographe et pyrénéiste...


Et voici mi Guapito, randonneur, traileur, photographe mais surtout hyper heureux d' être là !!!!


La vue se passe de commentaires....
Juste quand même, il s' agit du Lac Glacé, avec le Mont Perdu à gauche et le cylindre du Marboré et sa forme arrondie à droite.



On avait décidé d' aller jusqu' au balcon de Piñeta, donc il faut redescendre la brèche de Tuquerouye côté lac Glacé maintenant...


La Brèche est juste sur la droite de mi guapito...
Au fond le col d' Astazou que nous ne ferons pas aujourd' hui...




Une fois arrivés au bout du Lac Glacé...


Nous allons suivre cette petite crête pour surplomber la vallée d' Ordesa depuis la balcon de Piñeta...


Sur notre chemin, une harde d' isards...


 Au zoom...deux d' entre eux...


La récompense....le balcon de Piñeta !!!!




Après une pause déj' plus que réparatrice...nous repartons car le chemin du retour est looooong !!!


De nouveau le lac glacé...




Sur la droite, on aperçoit la brèche de Tuquerouye côté espagnol qu' il va falloir remonter...


Et c' est reparti pour du "cassage" de fibre musculaire ;-)))




Mais quelle récompense !!!



La Vierge de 75 kgs au-dessus du refuge a été montée à dos d' homme par un guide (François BERNAT-SALLES) depuis Gavarnie.



Un petit coup d' œil à l' intérieur du refuge...composé de 2 ogives dont une qui offre 12 couchages.
Il s' agit du plus vieux (1890) et plus haut refuge non gardé des Pyrénées.





En mode contemplation....



Allé, c' est reparti mais cette fois-ci pour une descente infernale, rappelons la pente à 45 degrés !!!


Le refuge...



La borne de Tuquerouye...et le lac des Gloriettes tout au loin...



La borne et ma pomme dans le couloir...


Ca va ? ;-)))




L' arrivée au col de la borne de Tuquerouye...


Un dernier regard derrière nous pour saluer ce couloir qui nous a épargné ;-)))


Mais quel chaos...



Le Col...


Pffff....avec un terrain pareil, difficile de faire des prouesses en temps !!!


Nous allons devoir descendre tout ça et aller tout au fond de la vallée droit devant pour retrouver le barrage des Gloriettes...


Le Port de pinède à droite...


Hé oui, c 'est fini les chaos...souris ;-)))


A nous les verts pâturages...


La borne et le couloir de Tuquerouye...


Nous descendons à un très bon rythme...


La brèche de Tuquerouye...(le V à droite du centre de la photo)


Eh oui, pas la peine de faire cette tête là, ça descend encore...




Les côtelettes sont toujours là ;-)))


Et ça descend encore....


Et encore.....


Zut...mais il est passé où ? Ca descend pourtant encore !!!



Yes !!!!! Le barrage !!!


Ah le voilà ;-)



Et voilà où nous étions, vous comprenez maintenant pourquoi ça descendait autant !!!!!

;-))))


And now, place à la détente depuis l' appart de Luz St Sauveur ;-)))


















2 commentaires:

  1. Bonjour, superbe ! vous auriez pu monter au pic de Pinéta juste au dessus du refuge (1/2 h depuis le lac) c'est un belvédère formidable !
    http://mes-sorties-montagne.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir, effectivement, j' ai croisé un randonneur et plus tard une randonneuse qui descendait d' un pic (certainement celui-là) mais je ne connaissais même pas le topo. Je regarderai votre blog...une prochaine fois, à retenir, merci ;-)

      Supprimer

Lac du Portillon et Tusse de Montarqué

Un beau panorama que la Tusse de Montarqué sur les 3000 du luchonnais (12 depuis le refuge du Portillon)… Et surtout avec des lacs superbes...